L’abeille à miel irlandaise n’a pas (encore) disparu

Jack Hassett, doctorant à l'institut de technologie de Limerick (Royaume-Uni) a découvert grâce à des tests génétiques sur les abeilles mellifères d’Irlande, qu'Apis mellifera mellifera (abeille noire, sous-espèce indigène de la région) était encore présente dans le paysage britannique en 2017. Cela contredit le mythe de sa disparition, et appelle à la préserver, notamment face aux importations massives d’autres sous-espèces. (Article en anglais)
Read more

Les experts européens volent au secours des abeilles maltaises

À l’occasion d’une conférence, des experts européens sont venus parler des abeilles locales à Malte, à la lumière des données collectées à travers le projet SmartBees. Ce projet met en évidence que l’abeille locale maltaise, Apis mellifera ruttneri, est une des sous-espèces européennes les plus en danger. Les experts ont insisté sur la nécessité de projets de conservation pour éviter de perdre l’identité génétique unique de cette sous-espèce. (Article en anglais)

Read more

Un projet de l’Université de Saragosse vise à protéger l’abeille locale

Des scientifiques de l'Institut de recherche en sciences de l'environnement de l’Université de Saragosse (Espagne), travaillent sur un projet pour caractériser et conserver l’abeille noire endémique de la communauté autonome d'Aragon), Apis mellifera iberiensis. Cette sous-espèce d’abeille mellifère est relativement bien conservée par rapport à celle d’autres pays européens. Elle doit toutefois faire face à des menaces de plus en plus nombreuses, dont l’hybridation avec d'autres sous-espèces. (Article en espagnol)
Read more

Colonsay et Oronsay deviennent des sanctuaires pour les abeilles mellifères

En 2013, les îles de Colonsay et Oronsay en Écosse sont devenues des sanctuaires pour les abeilles locales écossaises, Apis mellifera mellifera. L’abeille noire d’Écosse est désormais légalement protégée contre les importations d’autres sous-espèces, grâce aux actions de campagne d’apiculteurs et associations. Cette action de conservation se justifie par le fait que les abeilles endémiques d’une région sont mieux adaptée à leur habitat naturel. (Article en anglais)
Read more